Blog de classe

🍒Les cerises additives🍒

Voici un jeu que j’ai créé pour ma fille de CP afin qu’elle révise les tables d’additions.
Mais on peut le proposer dès la MS avec les premiers résultats (paniers jusqu’à 5)
.
1ère étape :
L’enfant calcule de tête et place les cerises sous le bon panier en fonction du résultat. (Photo2 et vidéo)
.
2e étape : vérification. Une fois l’ensemble des cerises posées, l’enfant ordonne les résultats, il peut ainsi vérifier la suite logique de l’addition : premier chiffre 0, 1, 2, 3… et l’inverse pour le 2e chiffre : 10, 9, 8…
.
Un système de gommettes de couleurs au dos des paniers et des cerises peut aussi être mis en place pour de l’autocorrection.
.
Le jeu aborde les écritures additives de 0 à 10.
.
On peut adapter aux plus jeunes en leur proposant seulement les premiers résultats puis en ajouter en fonction du rythme individuel de chaque enfant.
Il est aussi possible de ne travailler qu’un ou 2 résultats : les paniers 9 et 10 par exemple.
.
J’espère que ce nouvel atelier vous plaira.
Je vous pouvez le télécharger ici.
.
Pour ma fille, je n’ai pas plastifié le jeu mais je vous le recommande pour une classe.
.
Bonne soirée !
Jo
🍒
.
👉 @la_classe_de_jo

Blog de classe

Fleurs des doubles

Un nouveau atelier rituel en maths pour mémoriser les doubles (niveau CP/CE1) à retrouver sur mon blog et à imprimer.
J’ai utilisé des bouchons que j’ai peints pour inscrire les doubles mais vous les retrouverez version papier sur le document en ligne.

Ici
.
Nous le commencerons dès lundi avec mes filles.
.
Apprendre en s’amusant c’est beaucoup mieux ! 😉
.
Bonne soirée à tous,
.
Jo
🌸

Blog de classe

Les calcucinelles


Voici un nouvel atelier de calculs à imprimer.
.
J’ai préparé des calcucinelles pour différents niveaux allant de la MS au CE1. J’ai noté le niveau sur chaque fiche mais à vous de proposer la calcucinelle en fonction du niveau de l’enfant.
.
J’ai créé ce jeu pour proposer un nouveau rituel à mes enfants.
Je le partage avec plaisir avec vous. N’hésitez pas à me mentionner dans vos partages ❤️
.
Elles vous plaisent mes calcucinelles ?

Téléchargez-les ici.


.
Vous y trouverez : les doubles, + ou – 9, + ou – 19, additionner ou soustraire des petits chiffres, les compléments à 10, x10, x100, additionner ou soustraire des dizaines…
.
Jo
🐞
👉 @la_classe_de_jo
.

Blog de classe

Échelles de calculs

J’ai créé une nouvelle activité autour du calcul mental : ajouter ou retirer à partir d’un nombre.
• + ou -2
• + ou – 5
• + ou – 10
• + ou – 100
.
Plusieurs bandes sont disponibles à chaque fois.
Ce jeu est donc possible de la Grande section au CE2.
.
Bandes à télécharger ici.
.
Bonne journée
Jo
💙
.
👉 @la_classe_de_jo

Blog de classe

Activité « émotions » : le bonheur


Mes petites bulles de bonheur permettra à votre enfant d’identifier ses petits moments de bonheur.
.
Qu’est-ce ce qui fait pétiller ton cœur ?
🖤
Qu’est-ce qui remplit ton cœur de bonheur ?
🖤
Qu’est-ce qui fait éclater des petites bulles de bonheur dans ton cœur ?
.
Une fois identifié, vous saurez ce qui remonte le moral à votre enfant !
.
Pour l’activité artistique, il vous faut :
• une feuille noire
• des pastels gras
• des feutres métalliques pour y noter les petits bonheurs.
.
Et si vous réalisiez vous aussi cette activité 😉
.
Je vous souhaite beaucoup de bulles de bonheur qui pétillent dans votre cœur.
.
Jo
🖤
Si vous aimez, n’hésitez pas à partager, ça ajouterait une petite bulle dans mon cœur 😊
. @la_classe_de_jo .

Blog de classe

Proposer un environnement respectueux des besoins de l’enfant (malgré le protocole de reprise du 11 mai)

Proposer un environnement adapté aux besoins de l’enfant à la maison ou à l’école, c’est lui permettre d’évoluer, d’apprendre et de grandir dans les meilleures conditions.

Je vais axer ma réflexion sur le retour à l’école du 11 mai, cependant elle est tout à fait transposable à l’environnement familial.

Je pense à tous mes collègues qui viennent de lire le protocole sanitaire établi pour le retour des enfants à l’école. Et je ne me trompe certainement pas en disant qu’il ne permettra pas de répondre aux besoins de l’enfant. Cela nous fait ressentir des émotions désagréables parce que le protocole ne répond pas à nos propres besoins et attentes en tant qu’enseignant. Nous ne voulons pas accueillir les enfants dans ces conditions et nos émotions sont tout à fait légitimes : peur, colère, tristesse…

Néanmoins, il va nous falloir nous adapter pour proposer au mieux un environnement respectueux des besoins de l’enfant.

Et pour que l’environnement soit adapté aux besoins de l’enfant, 4 points sont fondamentaux et à prendre en compte :

1/ Tout d’abord, les adultes doivent être disponibles pour les enfants : leurs émotions doivent être apaisées, ils doivent s’accorder du temps pour soi et du temps de repos. 

Lorsque nos émotions ne sont pas apaisées, nous risquons de les exprimer de manière non adaptée à travers nos comportements. Nos enfants risquent alors de les absorber à leur tour et adopter par conséquent des comportements non adaptés liés au stress ou à la peur (cf post sur les troubles liés au confinement).

Alors, lorsqu’on a peur, lorsqu’on est en colère parce que le protocole nous parait être une aberration, la première chose à faire, c’est de prendre du recul, de s’écouter, de se reposer et d’évacuer les tensions de ces émotions désagréables avant d’arriver en classe. Pour y parvenir, parlez-en, faites du sport, du yoga, de la médiation, de la relaxation pour détendre le corps et l’esprit et ainsi inciter votre cerveau à produire les hormones du bien-être.

2/ Une fois les enfants en classe, il faudra accueillir toutes les émotions. Les enfants arriveront probablement avec leurs peurs, leurs inquiétudes face au changement de règles, mais aussi avec les peurs, inquiétudes et stress qui auront été véhiculés par leurs parents. Il faudra alors évacuer toutes les tensions liées à ces émotions désagréables en travaillant autour des émotions et en verbalisant le plus possible. N’hésitez pas à reprendre quelques activités que je propose sur mon compte pour mettre des mots sur les émotions et les identifier. En effet, identifier ses émotions et mettre des mots dessus permet de les apaiser.

Ne vous étonnez-pas de constater des comportements inhabituels chez vos élèves, ils seront liés à toutes ces émotions et ces changements vécus ces dernières semaines. N’hésitez pas à leur proposer également des séances de relaxation, de respiration et de sport (tout en respectant les règles du protocole et les gestes barrières). Et avant toute chose, parlez-leur de ce que vous ressentez, vous, de manière apaisée et suggérez-leur de faire de même. Pensez à être à l’écoute de chacun car chaque enfant réagira à sa façon : agitation, violence, retrait, changement soudain de comportements, différentes somatisations, pleurs…

3/ Les besoins des enfants devront être identifiés et le plus souvent assouvis. Essayez d’être le plus possible à l’écoute des enfants, ne vous focalisez pas sur le travail scolaire dans un premier temps. Permettez-leur de s’adapter à la nouvelle situation et demandez-leur ce qu’ils aimeraient faire : arts plastiques, jeux, atelier individuel, écouter une histoire… Préparez des ateliers individuels attrayants qu’ils pourront choisir. Adaptez l’environnement à leurs besoins dans la mesure du possible. Des besoins entendus et respectés favorisent l’expression apaisée des émotions.

4/ Organisez-vous afin de ne pas vous sentir débordé. Tous ces changements, toutes ces nouvelles règles de sécurité vont vous demander du temps et de l’énergie. Ne vous surchargez pas avec des objectifs ou des compétences à travailler avec les élèves. Chaque chose en son temps. Pensez à la rentrée des PS, lorsqu’ils découvrent leur nouvel environnement, les règles de la classe et de la vie en communauté, les camarades, la maîtresse… Ici, nous serons en quelques sortes dans une nouvelle rentrée, avec une maîtresse probablement différente (elle n’a pas le même comportement que d’habitude, elle porte un masque…), un environnement différent (il n’y a pas les mêmes jeux disponibles, on ne peut pas faire les mêmes choses qu’avant), des règles de sécurité différentes que les enfants vont découvrir. Chaque chose en son temps : il va falloir leur permettre d’assimiler tous ces changements et leur expliquer, cela demandera du temps.

Je vous souhaite beaucoup de courage pour cette rentrée particulière. Je crois en vous, les parents et les enfants aussi. Je reste à votre disposition pour toute question et conseil. Venez directement en MP.

Bon courage

Jo

🖤

Blog de classe

Explosion de couleurs/de colères


Voici une activité pour identifier ce qui nous met en COLÈRE.
.
1/ On aide l’enfant à identifier ce qui le met en colère.
2/ On lui demande de déchirer des morceaux de papier de couleur.
3/ On note sur chaque papier ce qui le met généralement en colère.
4/ Puis on lui propose d’exprimer sa colère par un geste graphique au pastel gras noir sur une feuille Canson.
5/ On pose une grosse goutte de peinture sur la feuille, on la recouvre du papier « ce qui me met en colère » de la même couleur et on demande à l’enfant de faire exploser sa couleur/sa colère à l’aide du marteau. Puis on retire le papier.
6/ On procède de la même façon pour les autres couleurs.
.
❗️Cette activité est proposée pour identifier et exprimer sa colère et non pour l’apaiser…
.
Le final représente donc les colères de l’enfant.
Maintenant qu’elles sont identifiées, vous pourrez aider votre enfant à les apaiser. Vous avez des idées ? Partagez-les en commentaire !
.
Jo
🖤 👉 @la_classe_de_jo .